Créer un site internet

La vie chez Nounou

Mon avis sur le wagon poussette W4 de Baby Wagon

Le 29/03/2022

Img 7069
Après quatre années de bons et loyaux services auprès de ma quadruple City BB de Familidoo (dont je vous parlais juste ici), il a fallu que je change de poussette. 

À nouveau, trouver chaussure à mon pied ne fut pas une mince affaire étant donné ma contrainte première : mon ascenseur. Il ne s'ouvre qu'à 80 cm et toutes les poussettes quatre places sur le marché mesurent 84 à 85cm de large. 

Après huit mois de recherches, je suis tombée par hasard sur le wagon-poussette Wonderfold W4 vendu chez Baby Wagon. J'ai passé quelques jours à leur poser des tonnes de questions et désormais, elle est en ma possession !!! (Oui je suis super excitée ^^)

Étant donné qu'elle suscite beaucoup de curiosité et d'interrogations, je vais, comme pour la City de Familidoo, tenter de vous aider en répondant au max de questions : 

Est-ce une collaboration ? 

On va balayer cette question rapidement. On me l'a demandé 4-5 fois et ça m'a un peu surprise : je ne suis pas une influenceuse alors c’est un peu drôle. J'ai bien payé ma poussette, je suis juste super excitée par ma découverte et j'apprécie vous le partager. Je ne fais pas de pub à la marque, je kiffe juste ma poussette. Et si vous la découvrez grâce à moi j’en suis ravie !

Est-ce homologué ? 

Évidemment, c'est mon outil de travail, j'ai donc fait attention à ce qu'elle le soit. C'est d'ailleurs le seul wagon-poussette homologué que j'ai trouvé alors n'achetez pas n'importe quoi. Certains ont des normes "jouets" et non adaptés au transport d'enfants. Ici je vous parle de la série W et plus précisément du modèle W4 (quatre places) ou du W2 (deux places) de Baby Wagon. Leurs autres modèles ne sont pas adaptés à notre travail. Celui-ci répond aux normes EN1888-1:2018 et  EN1888-2:2018 et possède pour chaque enfant un harnais cinq points. 

Img 7068

Combien ça coûte ? 

Comme toute poussette quadruple, c'est un sacré budget. Comptez entre 599€ et 899€ suivant le modèle choisi. 

Il existe trois versions : ORIGINAL, ELITE et LUXE. 

Vous avez tous les détails ici : 

W4 comparison fr en bdb7d78c 4528 46ae a0fe 4665e19e1368 1080x jpg

Moi j'ai acheté la version LUXE et je ne peux donc donner mon avis que sur cette version-là.

Est-ce adapté pour les bébés ? 

Exactement comme la première version de la City BB de Familidoo que j'avais, il s'agit de banquettes. Elles ne s'allongent donc pas entièrement c'est pourquoi la poussette est préconisée à partir de six mois. En revanche, les sièges s'inclinent comme la Familidoo et en fonction du gabarit du bébé, nous pouvons très bien nous adapter à un plus petit. En effet, certains enfants à 4 mois ont déjà un bon gabarit, là où d'autres peuvent avoir besoin d'un réducteur universel. 

De mon côté j'ai toujours fait comme ça avec ma Familidoo. J'alternais avec un porte bébé, la poussette double (adaptée dès la naissance), les grands qui marchent, ou trois petits dans la quatre places avec réducteurs. Aucune rentrée n'est identique, aucune sortie non plus donc j'ai plusieurs poussettes ou moyens de portage pour m'adapter à toutes possibilités.

Est-ce maniable ? 

Je dirais : autant qu'un transport avec quatre enfants peut l'être. C'est tout de même un peu lourd mais elle fait le même poids que la Familidoo (26kg à vide) et je la trouve bien plus maniable. J'ai besoin de faire beaucoup moins de manœuvres dans les endroits étroits et pour tourner qu'avec l'ancienne poussette. Je crois que c'est parce qu'elle est surélevée et que les roues sont tout-terrain. 

Est-ce qu'elle rentre dans le coffre d'une voiture ? 

Oui, voici des photos que j'ai trouvé sur internet car de mon côté je n'utilise pas la voiture avec les enfants :

Img 7071

Img 7072

 

Et la protection pluie ? 

Elle est vendue à part, dans la rubrique accessoires du site au prix de 69€. Il y a aussi une protection "tout-temps" à 120€. 

Et pour monter les trottoirs ? 

Encore une fois, comme les roues sont plus hautes, j'ai eu beaucoup plus de facilités à monter les petits trottoirs qu'avec mon ancienne poussette. En cas de trottoirs hauts, il y a une corde à l'avant de la poussette (cachée sous la poussette) pour la tirer. Mais je crois qu'on la trouve sur la version Luxe. 

Quelles sont les dimensions ? 

Voici la photo des dimensions que j'ai trouvé sur leur site : 

Web carre low d805e777 75e7 4455 a092 1d0a9228d05d 1080x jpg

La deux places est plus étroite évidemment. 

Mon avis perso 

Je l'adore ! En réalité, dès le moment où je l'ai déballée je l'ai adoré. Non seulement parce qu’elle en jette soyons d'accord, mais surtout car TOUT EST PENSÉ pour le confort. 

Tempimagen2eroc

Le wagon est plus haut qu'une poussette normale ce qui fait que l'on se casse moins le dos pour attacher les enfants. 

En parlant de les attacher, le petit plus dans la version luxe, c'est le harnais magnétique : il se clipe en une seconde pour un gain de temps considérable quand on s'occupe de quatre enfants. 

Le sac à langer intégré me plait beaucoup. Il est large, on peut tout y mettre et ne pas s'encombrer avec nos sacs personnels. J'adore ! 

Tempimage7y9l3iTempimagefy0cp1

La trappe est la partie préférée des enfants : comme dirait A, on peut y monter comme un chat. En effet, dès qu'ils sont grands, ils peuvent monter et descendre seuls, là encore, notre dos est ravi !

Page0

Il y a beaucoup de rangements un peu partout, j’en découvre encore par moment. Il y a de la place pour emmener tout notre nécessaire.

L’auvent est coulissant et anti UV, ce qui est super car on peut le mettre sur le côté pour y installer les enfants sans se prendre la tête dedans, mais aussi pour se cacher du soleil. Qui ne s’est jamais retrouvé à marcher sur un chemin où le soleil tapait juste d’un côté ? Il peut également se ranger dans les encoches du sac à langer prévues à cet effet.

Page0 copie

À l’intérieur, sur chaque côté, il y a un zip cachant les parties latérales en tissus. Elles se scratchent et permettent de couvrir entièrement les côtés de la poussette l’hiver pour les protéger du froid et du vent. Le reste du temps, les côtés sont en filets et permettent de faire circuler l’air lorsqu’il fait bon ou chaud. Ce wagon est décidément paré à toutes les conditions !

Les sièges peuvent s’incliner, s’avancer, être dos à dos, face à face, tous vers nous ou tous face à la route. Tout est modulable, on peut même en retirer lorsque les enfants ne sont que deux, ou que certains marchent, et emporter ballons, draisiennes et autres jeux pour le parc.

En résumé je l’adore et c’est un mal pour un bien d’avoir autant eu de mal à trouver une remplaçante à ma Familidoo. Je l’ai reçu en 48h ce qui est incroyable, et les enfants l’adorent !

Dans le quartier, nous ne passons pas inaperçus. Tout le monde nous arrête pour observer ce super bolide, me poser des questions, voir à quel point les enfants jouent ensemble tout au long du trajet.

Dans les semaines à venir, je vais accueillir un bébé. Je vais donc alterner entre ma poussette double (qui s’allonge entièrement) et je tenterai le wagon-poussette avec un réducteur. Je vous partagerai tout cela car je sais que c’est une grande préoccupation. Pour moi ça ne l’est pas car encore une fois, j’ai d’autres moyens de transports pour tous ces petits bouts.

Si vous avez lu jusqu’ici et que l’aventure en wagon-poussette vous tente, leur site se trouve juste ici : Baby Wagon France.

P.S : J’ai bien envie de lui trouver un petit nom à ce wagon d’ailleurs … :D

Img 7058

Notre mois de Novembre 2021

Le 01/12/2021

Ce mois de Novembre a débuté par les retrouvailles après les vacances de la Toussaints ! A et étaient surrexcités de pouvoir rejouer les tornades ensembles !

Img 3137

Notre mois d'Octobre 2021

Le 23/11/2021

 

Octobre 2021

Après nos activités d'automne publiées ici il y a quelques années, et ici aussi, voici celles que nous avons réalisées cette année. 

De nos sorties au parc, à la bilbiothèque, au Ram, en passant par nos activités d'Halloween et nos ateliers sensoriels, voici de quoi vous donner quelques idées.

J'ai essayer de vous mettre les liens du matériel que j'ai utilisé pour mes activités à chaque fois, de cette façon, vous pourrez les reproduire sans problème ;)

Img 2845

Les enfants ont ici exploré les petites bêtes dans la nature grace à de jolies loupes colorées que vous pourrez trouver juste ici : 

 

L'automne au quotidien

Le 30/11/2020

 

 

Bienvenue dans une nouvelle édition des chroniques de Nounou !

 

Après la version hiver juste ici, et la version été ici, voici la journée type 3.0 : la version automne !

 

Le réveil sonne, il est 7h et toute la maisonnée se lève doucement. Craquotte se prépare désormais seule et n’a plus besoin de mon aide pour se coiffer. Le temps passe si vite …

Il est 7h25 lorsqu’ Anthony et Craquotte quittent la maison en direction de l’école. Désormais ils ont plus de route à faire, car son école se trouve beaucoup plus loin.

La maison est aérée, rafraîchie par l’air extérieur. C’est à ce moment là que j’installe les tapis des bébés au salon, les transats et que je nettoie ce qu’il reste à faire.

Il est 8h quand l’interphone sonne pour la première fois de la journée. arrive, toute emmitouflée dans son manteau si doux. Nous avons 45 minutes en tête à tête elle et moi, avant que ses camarades n’arrivent. Si je n’ai pas fini de prendre mon petit-déj, elle est la première à vouloir goûter un peu de smoothie frais. Elle part très vite profiter de la salle de jeux, des animaux et des petites voitures que personnes ne peut encore lui arracher des mains.

8h45, les arrivées continuent : A débarque telle une tornade et nous présente toujours un nouveau jouet ramené de chez lui. Papa n’a pas le temps de lui dire au revoir qu’il est déjà dans le salon en train de sauter partout. Tu as oublié de retirer tes chaussures A ! Et de dire au revoir à papa !

Ah, et voilà Li qui arrive avec sa maman. Toujours avec le sourire, elle commence sa journée chez Nounou après avoir amené sa grande sœur à l’école. Au revoir maman, à ce soir !

Tout le monde se lave les mains, A choisi une histoire et nous partons nous installer sur les tapis. Au bout de quelques minutes, et Li commencent à frotter leurs yeux, c’est l’heure de la sieste pour les deux plus petites de la tribu ! Après un change de couches, les voilà prêtent à s’endormir confortablement, chacune dans leur chambre.

Il est 9h15 et pendant ce temps, je m’installe avec A au salon pour une activité manuelle ou de construction.

9h30, M arrive avec papa et s’amuse à qui criera le plus fort avec A, tellement heureux de se retrouver tous les deux. Zut, cela a réveillé Li qui refusera de se rendormir… Il faudra donc jongler la suite de l’activité que M a aussi très envie d’essayer, avec Li à consoler dans les bras.

9h50, se réveille, c’est le moment de préparer tout le monde pour sortir sous un beau soleil.

10h15, tout le monde est installé dans la poussette et moi je transpire déjà... Quatre enfants à habiller et installer dans une poussette avec manteaux, écharpes, bonnets, chaussures … quel sport !

- Non A, on laisse le tigre en plastique ici.

- , on ne tire pas les cheveux de M.

- Li, je suis là regarde, coucou, je mets juste mes chaussures.

Je n’oublie rien, le sac à langer, la protection en cas de pluie, les jouets du parc, le téléphone, les mouchoirs … zut les clés !

10h30, les oiseaux émerveillent les enfants, les chiens les surprennent, les travaux les fascinent, les pompiers les mettent en extase. Nous avons nos habitudes, nous parlons avec quelques mamies que nous croisons régulièrement et qui sont toujours en adoration devant les quatre petites bouilles.

10h40, nous arrivons au parc, je libère A et M qui partent en courant sur le toboggan, j’installe le tapis extérieur ainsi que quelques jouets pour y installer et Li … oh, Li vient de s’endormir. Je la laisse donc un peu à l’écart pour qu’elle puisse se reposer. adore crapahuter partout, le tapis ne lui sert plus beaucoup, elle grandit trop vite. Les enfants sont vite mouillés, ce n’est pas grave, je les changerai en rentrant. M a le nez qui coule à la vitesse des chutes du Niagara aujourd’hui, je passe la plupart de mon temps à lui courir après avec un mouchoir à la main. A s’est fait un copain aujourd’hui, un petit garçon de son âge. Oh ! Un pigeon ! Tant pis pour le copain, il préfère courir après le pigeon.

11h15, j’ai séparé un combat de bébés prêts à tout pour une poussette en plastique et tenté de faire diversion en leur faisant écouter le train passant au loin. Il est temps de rentrer doucement. A et M marchent encore un peu, afin de ramasser quelques feuilles mortes puis Li se réveille … sans tétine. Mince ! Elle est où ? Je regarde partout, au sol, derrière nous, sous la poussette, je sors les jouets, le tapis … Ouf, elle était sous ses fesses. On peut repartir.

11h20, j’observe et Li se tenir la main en me répétant à quel point j’aime mon métier. Oh non ! Comment se fait-il que tu n’aies qu’une seule chaussure  ? Rebelotte, on soulève tout, on vérifie dans tous les recoins. Ouf, elle était sous le tapis. On peut repartir.

11h25, on attire l’attention des habitants, oui ils sont adorables j’ai de la chance, non ils ne sont pas à moi, non ce ne sont pas des frères et sœurs, oui c’est un poids lourd que je conduis, non je n’ai pas besoin de permis, merci, vous aussi.

11h30, nous voilà de retour. C’était bien la sortie les enfants ? A et M en cœur : OUIIIIIIIII !!!!!! Qui est-ce qui va retirer ses chaussures en premier ??? A et M en cœur : MOIIIIIIII !!!! et Li impatientes à l’arrière, nous font comprendre qu’elles ne veulent pas que la compet’ ne dure trop longtemps.

11h45, Les mains sont lavées, les couches changées mais c’est la crise, la faim est là, je ne vais pas assez vite à leurs yeux pour tout réchauffer. Où sont mes autres bras ? Ils me font toujours faux bon à ce moment-là. A et M installent leur table avec grande fierté, les bavoirs sont installés, les garçons commencent à manger tous les deux en autonomie et je m’installe face aux deux poupées pour leur donner leurs repas.

12h05, tout s’est bien passé, A et M ont de la semoule dans les cheveux, dans le nez et le carrelage en est recouvert, mais les assiettes sont vides. M me signe « Encore ». me montre son verre d’eau, A désigne le réfrigérateur pour passer au dessert.

12h15, tout est débarrassé, nettoyé, M chante à tue-tête en voyant Mr L’aspirateur arriver, ce qui fait exploser Li de rire.

12h30, quelques comptines sur les tapis, on chantera 12 fois les crocodiles : c’est qu’il est exigeant ce petit A !

12h45, l’odeur des couches pleines me rappelle qu’il est temps de changer tout le monde.

13h, on s’installe tous sur les tapis pour un moment calme, Li reste dans mes bras et on lit une histoire avec Spot, les favorites du moment.

13h10, Je commence par coucher Li dans son lit après un gros câlin, toujours plus prêt d’un bord du lit qu’au centre, son moyen de se rassurer. Puis c’est au tour  de , quelques caresses dans les cheveux, un bisou de la part de ses copains et elle trouve très rapidement le sommeil. M et A sautent partout en réclamant leur tétine pour aller dormir puis partent dans leur chambre en courant. Toujours un rituel chacun : A nomme ce qu’il voit avec fierté en attendant que je répète chaque mot avec lui (gigoteuse, lit, tétine …) puis M pointe du doigt mon vélo d’appartement en attendant que je répète « vélo », puis il pointe du doigt sa veilleuse en attendant que je lui propose la musique, qu’il me réponde oui avec un grand sourire, et enfin qu’il cale ses petites mains derrières son dos pour s’endormir.

13h25, tout le monde est couché, M chantera un peu avant de fermer les yeux. Je vais pouvoir manger un peu, ranger le capharnaüm que m’aura laissé la matinée, remplir les cahiers de liaison, faire la vaisselle, surveiller régulièrement les petits bouts puis souffler un peu en attendant le premier réveil.

15h, souvent se réveille la première, on passe sur la table à langer puis on va jouer au salon toutes les deux jusqu’au réveil de Li qui suit en général très rapidement. Je fais alors le stock de livres, de marionnettes et de jouets pour assouvir les besoins de Li en spectacles. Ouf, heureusement qu’elles sont bon public ces chipies.

15h30, les garçons se réveillent à leur tour, A a besoin d’un peu plus de câlins pour émerger, M est tout heureux de retrouver les filles et court leur faire des câlins. Le bonheur de ces moments là n’a pas de prix … 

15h45, l’estomac de Li nous appelle, elle attend son goûter avec impatience. Une bonne compote de pommes à la vanille plus tard, ça va déjà mieux. Le biberon de lait commence à être boudé, je m’adapte en lui proposant un yaourt qu’elle prendra volontiers.

16h, c’est au tour des plus grand de prendre leur goûter, Li digère face à nous, tout en râlant un peu car je ne m'occuppe plus d'elle exclusivement. Je donne à manger à , pendant que les garçons mangent seuls à côté de nous. La musique est activée, il y en a pour tous les goûts. Je danse, je chante, met ses bras en l’air pour m’accompagner et A en redemande. Je pense chaque jour que les voisins doivent me prendre pour une folle, mais je me réconforte en me disant que l’un d’entre eux détient l’oreille musicale et finira par m’inscrire à THE VOICE.

16h30, tout est nettoyé, débarrassé, je change la couche de Li avant qu’elle s’en aille. Tout le monde est en jeux libres.

16h45, Li s’en va avec sa maman et sa grande sœur P que je suis heureuse de voir grandir. Elle en profite souvent pour retourner dans la salle de jeux quelle a connu pendant deux ans avant de rentrer à l’école et de laisser la place à sa petite sœur.

17h, M et A réclament à dessiner, commence à vouloir essayer aussi. On nomme ensemble les couleurs, on apprend à boucher les feutres, on dessine sur la feuille du copain, sur la table et aussi sur son nez, évidemment.

17h15, le dessin ne les intéresse plus, ils sont tous partis aux quatre coins de l’appartement. Je range tout avant de voir une œuvre sur mes murs et je propose aux garçons de m’aider à ranger les affaires de Li : tapis, jouets. Ils adorent participer, me demandent où va tel ou tel jouet et veulent être les premiers à trouver leur place.

17h30, Craquotte et Anthony rentrent, est aux anges et saute dans les bras de Craquotte, A saute dans les bras d’Anthony et M court à l’opposé en rigolant car il sait qu’il va être mangé de bisous à son tour. Avant de faire ses devoirs, Craquotte aime bien jouer un peu avec chacun des enfants.

18h, la fatigue est là pour tout le monde, et notre activité favorite de fin de journée est un moment Snoezelen. Petit à petit je m’équipe en lumières différentes et nous nous mettons dans la pénombre pour admirer toutes les formes et les couleurs que projettent ces lampes sur les murs et les plafonds. Cette activité m’épate à chaque fois, elle a le pouvoir de captiver les enfants de tous les âges et même les adultes, de les apaiser, de les réunir et de les fasciner. Aujourd’hui les garçons réclament d’eux même cette activité.

18h15, et A s’en vont avec leurs parents, A trouve encore l’énergie de faire des allers retours en courant dans le couloir.

18h30, M s’en va à son tour, la porte est à peine ouverte qu’il reproduit les allers retours de A qui l’ont beaucoup amusés. Il a rapidement chaud et s’impatiente dans la poussette, la conversation avec maman attendra.

La journée de travail n’est pas terminée, il faut maintenant ranger, nettoyer, désinfecter, faire le repas pour le lendemain et débuter la soirée d’une maman, vérifier les devoirs, le cartable, préparer les affaires pour le lendemain, superviser la douche, écouter les potins du Ce2 et penser à dormir un peu, avant de recommencer le lendemain 

Une aventure inédite

Le 22/05/2020

C'est une aventure inédite et particulière que nous sommes en train de vivre.

Il y a plusieurs semaines, nous jouions ensemble dans les parcs, nous organisions le carnaval avec tous les copains du quartier et nous vivions encore normalement, encore insouciants.  

Et puis il y a eu quelques rumeurs, quelques inquiétudes pas vraiment prises au sérieux et enfin l'annonce officielle d'un état grave, d'une épidémie ingérable : le Covid-19.

Les plus petits étaient considérés comme les plus porteurs alors les écoles et les crèches ont fermé leurs portes. 

Il y a eu beaucoup de panique du côté des assistantes maternelles à qui on l'on n'a évidemment pas pensé. Nous avons eu divers sons de cloches, chaque jour. Attendu des jours et des semaines pour avoir des informations officielles. 

Et puis enfin, le début du déconfinement avec les retrouvailles tant attendues avec nos Babyz. Quelle joie de pouvoir les revoir. Tout d'un coup, un protocole long comme le bras (ou deux) est apparu, narguant au passage toutes mes collègues qui ont dû continuer de travailler sans aucune nouvelle du gouvernement et sans aucune protection. Maintenant il fallait porter un masque toute la journée, désinfecter dix fois par jour, organiser sa façon de travailler différemment ... etc.

En regardant autour de moi j'ai vu de tout. Des professionnelles dépassées (et ça se comprend), angoissées et sur le point de mettre en place des choses improbables en temps normal. Mais aussi beaucoup de collègues faisant de leur mieux, faisant passer le bien-être affectif des enfants avant leur angoisse et avant ce fameux protocole. Nous ne saurons jamais quelle école a raison, car chacune agit avec son propre ressenti et que ni l'une, ni l'autre, ni personne d'ailleurs, ne connaît assez cette maladie pour savoir quoi faire réellement. 

Mon avis à moi c'est que certaines de ces mesures sont contradictoires avec notre priorité : assurer le bon développement de l'enfant.

Quoiqu'il en soit, ce confinement a renforcé l'amour que je pouvais avoir sur mon métier. Je n'aurais jamais cru que les enfants pourraient me manquer à ce point. C'était si long ... Je croise les doigts de toutes mes forces pour qu'on ne revive pas une telle situation. 

Alors assez parler de ce vilain virus, place à quelques images de nos belles retrouvailles. 

Retrouvailles

S part à l'école !

Le 13/08/2019

Il y a eu la première rencontre avec tes parents, tu étais encore dans ton cosy entrain de dormir pendant que nous discutions. Le choix de travailler ensemble s’est très vite fait.

 

 

Il y a eu ton arrivée, ta première séparation avec maman. Je t’ai beaucoup porté, en balade, à la maison ou juste pour que tu trouves le sommeil.

 

 

Il y a eu ton premier anniversaire. Ces premiers instants de partage avec les copains et les copines, ces angoisses qui disparaissaient petit à petit.

 

 

Il y a eu tes premiers pas, suivis de tes premières « bêtises ».

 

 

Il y a eu tes premiers mots, ceux qu’on ne pouvait plus arrêter, ceux qui allaient déclencher ton côté pipelette qui te caractérise tant.

 

 

Il y a eu à nouveau des moments de séparation difficiles, après chaque vacances, qui duraient plusieurs semaines, mais jamais longtemps dans la journée.

 

 

Il y a eu les premiers départs, celui de M en particulier avec qui tu étais très proche.

 

 

Il y a eu ta métamorphose, celle où tu as pris la place de grande. Celle où tu t’es mise à prendre soin de tout le monde, à imiter maman, papa et peut-être nounou.

 

 

Il y a eu ton deuxième anniversaire. Celui où tes goûts se sont affirmés, ton caractère aussi.

 

 

Il y a eu cet instant où tu as décidé de ne plus porter de couche, du jour au lendemain. On t’a écouté et tu avais raison, tu étais prête et c’était le moment.

 

 

Il y a eu l’inscription à l’école, puis la visite.

 

 

Et puis il y a aujourd’hui, ce départ que l’on redoute à chaque fois. Ce jour spécial qui ressemblera à tous les autres pour toi. Celui où on fermera la porte sur une routine quotidienne ensemble. Celui qui brisera le cœur des adultes et dont tu n’auras pas le souvenir.

 

 

Heureusement il y aura des « il y aura » cette année encore car notre aventure continue d’une manière différente. Beaucoup d’école et un peu de Nounou parfois.

 

 

 

A ces deux années.  

22054315 10214293155345401 2066985010 n

 

 22054371 10214293174585882 1444048270 n

 

 28741200 10215686577460083 1780198731 n

 

 33964510 10216410043346278 8780743303013335040 n

 

 42560390 300489330537785 5416112287498895360 n

 

 42604098 460905784430917 1989092521208184832 n

 

 67581213 788565828212528 5634456579307732992 n

Activité sur le thème de la galette

Le 18/01/2019

 

 

Cette semaine nous nous sommes servis du thème de la galette des rois pour nos activités manuelles. 

Ci cela vous interesse, je vous mets en bas de cette page, mon gabarit pour ces activités. 

On peut simplement la colorier : 

50601014 748926812156689 2134006775064559616 n

 

50404420 231447221117741 7025840187221475328 n

Ou la peindre pour ceux qui préfèrent : 

50022299 791180674553457 7162853054167908352 n

Une fois le tout sec, on peut évidement la décorer, la coller sur un autre support etc : 

50288972 288776688450669 5676991324067201024 n

50313601 400300283845862 9010366647092903936 n

50003909 1067757896759612 9204298512295002112 n

 

Et voici le gabarit à imprimer : 

 

Galette des rois

 

Amusez vous bien :)

Signature