Créer un site internet

blog

Notre mois de Novembre 2021

Par Le 01/12/2021

Ce mois de Novembre a débuté par les retrouvailles après les vacances de la Toussaints ! A et étaient surrexcités de pouvoir rejouer les tornades ensembles !

Img 3137

L'automne au quotidien

Par Le 30/11/2020

 

 

Bienvenue dans une nouvelle édition des chroniques de Nounou !

 

Après la version hiver juste ici, et la version été ici, voici la journée type 3.0 : la version automne !

 

Le réveil sonne, il est 7h et toute la maisonnée se lève doucement. Craquotte se prépare désormais seule et n’a plus besoin de mon aide pour se coiffer. Le temps passe si vite …

Il est 7h25 lorsqu’ Anthony et Craquotte quittent la maison en direction de l’école. Désormais ils ont plus de route à faire, car son école se trouve beaucoup plus loin.

La maison est aérée, rafraîchie par l’air extérieur. C’est à ce moment là que j’installe les tapis des bébés au salon, les transats et que je nettoie ce qu’il reste à faire.

Il est 8h quand l’interphone sonne pour la première fois de la journée. arrive, toute emmitouflée dans son manteau si doux. Nous avons 45 minutes en tête à tête elle et moi, avant que ses camarades n’arrivent. Si je n’ai pas fini de prendre mon petit-déj, elle est la première à vouloir goûter un peu de smoothie frais. Elle part très vite profiter de la salle de jeux, des animaux et des petites voitures que personnes ne peut encore lui arracher des mains.

8h45, les arrivées continuent : A débarque telle une tornade et nous présente toujours un nouveau jouet ramené de chez lui. Papa n’a pas le temps de lui dire au revoir qu’il est déjà dans le salon en train de sauter partout. Tu as oublié de retirer tes chaussures A ! Et de dire au revoir à papa !

Ah, et voilà Li qui arrive avec sa maman. Toujours avec le sourire, elle commence sa journée chez Nounou après avoir amené sa grande sœur à l’école. Au revoir maman, à ce soir !

Tout le monde se lave les mains, A choisi une histoire et nous partons nous installer sur les tapis. Au bout de quelques minutes, et Li commencent à frotter leurs yeux, c’est l’heure de la sieste pour les deux plus petites de la tribu ! Après un change de couches, les voilà prêtent à s’endormir confortablement, chacune dans leur chambre.

Il est 9h15 et pendant ce temps, je m’installe avec A au salon pour une activité manuelle ou de construction.

9h30, M arrive avec papa et s’amuse à qui criera le plus fort avec A, tellement heureux de se retrouver tous les deux. Zut, cela a réveillé Li qui refusera de se rendormir… Il faudra donc jongler la suite de l’activité que M a aussi très envie d’essayer, avec Li à consoler dans les bras.

9h50, se réveille, c’est le moment de préparer tout le monde pour sortir sous un beau soleil.

10h15, tout le monde est installé dans la poussette et moi je transpire déjà... Quatre enfants à habiller et installer dans une poussette avec manteaux, écharpes, bonnets, chaussures … quel sport !

- Non A, on laisse le tigre en plastique ici.

- , on ne tire pas les cheveux de M.

- Li, je suis là regarde, coucou, je mets juste mes chaussures.

Je n’oublie rien, le sac à langer, la protection en cas de pluie, les jouets du parc, le téléphone, les mouchoirs … zut les clés !

10h30, les oiseaux émerveillent les enfants, les chiens les surprennent, les travaux les fascinent, les pompiers les mettent en extase. Nous avons nos habitudes, nous parlons avec quelques mamies que nous croisons régulièrement et qui sont toujours en adoration devant les quatre petites bouilles.

10h40, nous arrivons au parc, je libère A et M qui partent en courant sur le toboggan, j’installe le tapis extérieur ainsi que quelques jouets pour y installer et Li … oh, Li vient de s’endormir. Je la laisse donc un peu à l’écart pour qu’elle puisse se reposer. adore crapahuter partout, le tapis ne lui sert plus beaucoup, elle grandit trop vite. Les enfants sont vite mouillés, ce n’est pas grave, je les changerai en rentrant. M a le nez qui coule à la vitesse des chutes du Niagara aujourd’hui, je passe la plupart de mon temps à lui courir après avec un mouchoir à la main. A s’est fait un copain aujourd’hui, un petit garçon de son âge. Oh ! Un pigeon ! Tant pis pour le copain, il préfère courir après le pigeon.

11h15, j’ai séparé un combat de bébés prêts à tout pour une poussette en plastique et tenté de faire diversion en leur faisant écouter le train passant au loin. Il est temps de rentrer doucement. A et M marchent encore un peu, afin de ramasser quelques feuilles mortes puis Li se réveille … sans tétine. Mince ! Elle est où ? Je regarde partout, au sol, derrière nous, sous la poussette, je sors les jouets, le tapis … Ouf, elle était sous ses fesses. On peut repartir.

11h20, j’observe et Li se tenir la main en me répétant à quel point j’aime mon métier. Oh non ! Comment se fait-il que tu n’aies qu’une seule chaussure  ? Rebelotte, on soulève tout, on vérifie dans tous les recoins. Ouf, elle était sous le tapis. On peut repartir.

11h25, on attire l’attention des habitants, oui ils sont adorables j’ai de la chance, non ils ne sont pas à moi, non ce ne sont pas des frères et sœurs, oui c’est un poids lourd que je conduis, non je n’ai pas besoin de permis, merci, vous aussi.

11h30, nous voilà de retour. C’était bien la sortie les enfants ? A et M en cœur : OUIIIIIIIII !!!!!! Qui est-ce qui va retirer ses chaussures en premier ??? A et M en cœur : MOIIIIIIII !!!! et Li impatientes à l’arrière, nous font comprendre qu’elles ne veulent pas que la compet’ ne dure trop longtemps.

11h45, Les mains sont lavées, les couches changées mais c’est la crise, la faim est là, je ne vais pas assez vite à leurs yeux pour tout réchauffer. Où sont mes autres bras ? Ils me font toujours faux bon à ce moment-là. A et M installent leur table avec grande fierté, les bavoirs sont installés, les garçons commencent à manger tous les deux en autonomie et je m’installe face aux deux poupées pour leur donner leurs repas.

12h05, tout s’est bien passé, A et M ont de la semoule dans les cheveux, dans le nez et le carrelage en est recouvert, mais les assiettes sont vides. M me signe « Encore ». me montre son verre d’eau, A désigne le réfrigérateur pour passer au dessert.

12h15, tout est débarrassé, nettoyé, M chante à tue-tête en voyant Mr L’aspirateur arriver, ce qui fait exploser Li de rire.

12h30, quelques comptines sur les tapis, on chantera 12 fois les crocodiles : c’est qu’il est exigeant ce petit A !

12h45, l’odeur des couches pleines me rappelle qu’il est temps de changer tout le monde.

13h, on s’installe tous sur les tapis pour un moment calme, Li reste dans mes bras et on lit une histoire avec Spot, les favorites du moment.

13h10, Je commence par coucher Li dans son lit après un gros câlin, toujours plus prêt d’un bord du lit qu’au centre, son moyen de se rassurer. Puis c’est au tour  de , quelques caresses dans les cheveux, un bisou de la part de ses copains et elle trouve très rapidement le sommeil. M et A sautent partout en réclamant leur tétine pour aller dormir puis partent dans leur chambre en courant. Toujours un rituel chacun : A nomme ce qu’il voit avec fierté en attendant que je répète chaque mot avec lui (gigoteuse, lit, tétine …) puis M pointe du doigt mon vélo d’appartement en attendant que je répète « vélo », puis il pointe du doigt sa veilleuse en attendant que je lui propose la musique, qu’il me réponde oui avec un grand sourire, et enfin qu’il cale ses petites mains derrières son dos pour s’endormir.

13h25, tout le monde est couché, M chantera un peu avant de fermer les yeux. Je vais pouvoir manger un peu, ranger le capharnaüm que m’aura laissé la matinée, remplir les cahiers de liaison, faire la vaisselle, surveiller régulièrement les petits bouts puis souffler un peu en attendant le premier réveil.

15h, souvent se réveille la première, on passe sur la table à langer puis on va jouer au salon toutes les deux jusqu’au réveil de Li qui suit en général très rapidement. Je fais alors le stock de livres, de marionnettes et de jouets pour assouvir les besoins de Li en spectacles. Ouf, heureusement qu’elles sont bon public ces chipies.

15h30, les garçons se réveillent à leur tour, A a besoin d’un peu plus de câlins pour émerger, M est tout heureux de retrouver les filles et court leur faire des câlins. Le bonheur de ces moments là n’a pas de prix … 

15h45, l’estomac de Li nous appelle, elle attend son goûter avec impatience. Une bonne compote de pommes à la vanille plus tard, ça va déjà mieux. Le biberon de lait commence à être boudé, je m’adapte en lui proposant un yaourt qu’elle prendra volontiers.

16h, c’est au tour des plus grand de prendre leur goûter, Li digère face à nous, tout en râlant un peu car je ne m'occuppe plus d'elle exclusivement. Je donne à manger à , pendant que les garçons mangent seuls à côté de nous. La musique est activée, il y en a pour tous les goûts. Je danse, je chante, met ses bras en l’air pour m’accompagner et A en redemande. Je pense chaque jour que les voisins doivent me prendre pour une folle, mais je me réconforte en me disant que l’un d’entre eux détient l’oreille musicale et finira par m’inscrire à THE VOICE.

16h30, tout est nettoyé, débarrassé, je change la couche de Li avant qu’elle s’en aille. Tout le monde est en jeux libres.

16h45, Li s’en va avec sa maman et sa grande sœur P que je suis heureuse de voir grandir. Elle en profite souvent pour retourner dans la salle de jeux quelle a connu pendant deux ans avant de rentrer à l’école et de laisser la place à sa petite sœur.

17h, M et A réclament à dessiner, commence à vouloir essayer aussi. On nomme ensemble les couleurs, on apprend à boucher les feutres, on dessine sur la feuille du copain, sur la table et aussi sur son nez, évidemment.

17h15, le dessin ne les intéresse plus, ils sont tous partis aux quatre coins de l’appartement. Je range tout avant de voir une œuvre sur mes murs et je propose aux garçons de m’aider à ranger les affaires de Li : tapis, jouets. Ils adorent participer, me demandent où va tel ou tel jouet et veulent être les premiers à trouver leur place.

17h30, Craquotte et Anthony rentrent, est aux anges et saute dans les bras de Craquotte, A saute dans les bras d’Anthony et M court à l’opposé en rigolant car il sait qu’il va être mangé de bisous à son tour. Avant de faire ses devoirs, Craquotte aime bien jouer un peu avec chacun des enfants.

18h, la fatigue est là pour tout le monde, et notre activité favorite de fin de journée est un moment Snoezelen. Petit à petit je m’équipe en lumières différentes et nous nous mettons dans la pénombre pour admirer toutes les formes et les couleurs que projettent ces lampes sur les murs et les plafonds. Cette activité m’épate à chaque fois, elle a le pouvoir de captiver les enfants de tous les âges et même les adultes, de les apaiser, de les réunir et de les fasciner. Aujourd’hui les garçons réclament d’eux même cette activité.

18h15, et A s’en vont avec leurs parents, A trouve encore l’énergie de faire des allers retours en courant dans le couloir.

18h30, M s’en va à son tour, la porte est à peine ouverte qu’il reproduit les allers retours de A qui l’ont beaucoup amusés. Il a rapidement chaud et s’impatiente dans la poussette, la conversation avec maman attendra.

La journée de travail n’est pas terminée, il faut maintenant ranger, nettoyer, désinfecter, faire le repas pour le lendemain et débuter la soirée d’une maman, vérifier les devoirs, le cartable, préparer les affaires pour le lendemain, superviser la douche, écouter les potins du Ce2 et penser à dormir un peu, avant de recommencer le lendemain 

S part à l'école !

Par Le 13/08/2019

Il y a eu la première rencontre avec tes parents, tu étais encore dans ton cosy entrain de dormir pendant que nous discutions. Le choix de travailler ensemble s’est très vite fait.

 

 

Il y a eu ton arrivée, ta première séparation avec maman. Je t’ai beaucoup porté, en balade, à la maison ou juste pour que tu trouves le sommeil.

 

 

Il y a eu ton premier anniversaire. Ces premiers instants de partage avec les copains et les copines, ces angoisses qui disparaissaient petit à petit.

 

 

Il y a eu tes premiers pas, suivis de tes premières « bêtises ».

 

 

Il y a eu tes premiers mots, ceux qu’on ne pouvait plus arrêter, ceux qui allaient déclencher ton côté pipelette qui te caractérise tant.

 

 

Il y a eu à nouveau des moments de séparation difficiles, après chaque vacances, qui duraient plusieurs semaines, mais jamais longtemps dans la journée.

 

 

Il y a eu les premiers départs, celui de M en particulier avec qui tu étais très proche.

 

 

Il y a eu ta métamorphose, celle où tu as pris la place de grande. Celle où tu t’es mise à prendre soin de tout le monde, à imiter maman, papa et peut-être nounou.

 

 

Il y a eu ton deuxième anniversaire. Celui où tes goûts se sont affirmés, ton caractère aussi.

 

 

Il y a eu cet instant où tu as décidé de ne plus porter de couche, du jour au lendemain. On t’a écouté et tu avais raison, tu étais prête et c’était le moment.

 

 

Il y a eu l’inscription à l’école, puis la visite.

 

 

Et puis il y a aujourd’hui, ce départ que l’on redoute à chaque fois. Ce jour spécial qui ressemblera à tous les autres pour toi. Celui où on fermera la porte sur une routine quotidienne ensemble. Celui qui brisera le cœur des adultes et dont tu n’auras pas le souvenir.

 

 

Heureusement il y aura des « il y aura » cette année encore car notre aventure continue d’une manière différente. Beaucoup d’école et un peu de Nounou parfois.

 

 

 

A ces deux années.  

22054315 10214293155345401 2066985010 n

 

 22054371 10214293174585882 1444048270 n

 

 28741200 10215686577460083 1780198731 n

 

 33964510 10216410043346278 8780743303013335040 n

 

 42560390 300489330537785 5416112287498895360 n

 

 42604098 460905784430917 1989092521208184832 n

 

 67581213 788565828212528 5634456579307732992 n

Activité sur le thème de la galette

Par Le 18/01/2019

 

 

Cette semaine nous nous sommes servis du thème de la galette des rois pour nos activités manuelles. 

Ci cela vous interesse, je vous mets en bas de cette page, mon gabarit pour ces activités. 

On peut simplement la colorier : 

50601014 748926812156689 2134006775064559616 n

 

50404420 231447221117741 7025840187221475328 n

Ou la peindre pour ceux qui préfèrent : 

50022299 791180674553457 7162853054167908352 n

Une fois le tout sec, on peut évidement la décorer, la coller sur un autre support etc : 

50288972 288776688450669 5676991324067201024 n

50313601 400300283845862 9010366647092903936 n

50003909 1067757896759612 9204298512295002112 n

 

Et voici le gabarit à imprimer : 

 

Galette des rois

 

Amusez vous bien :)

Signature

Dans Peinture

Exercices 2 ans et plus

Par Le 18/12/2018

Coucou !

Cette semaine je reviens avec de la nouveauté. Beaucoup de professionnel(le)s s'interrogent sur la manière d'amener doucement les plus "grands" (j'entends par là, les deux ans et plus) à se poser individuellement sur un apprentissage rapide (à cet âge là, 10 minutes maxi).

On connaît tous les ateliers d'autonomie d'inspiration Montessori dont je me sers beaucoup, mais là je vous parle d'apprentissage plus conventionnel, s'adressant aux enfants qui entreront en école conventionnelle dans les prochains mois. Evidemment, il ne faut jamais oublier que l'activité doit rester un jeu, car c'est par ce biais et uniquement celui ci, que l'enfant apprend avec plaisir et à son rythme. 

Ma fille étant restée à la maison avec moi jusqu'à ses trois ans et demi, j'ai du redoubler d'imagination pour que son année de "grande" (2 ans et demi- 3 ans et demi) ne la fasse pas tourner en rond. Et ça tombe bien, puisque j'ai tout gardé.

Les enfants apprennent tout le temps : on agrémente leur vocabulaire avec les livres, en leur parlant, on les initie avec les chiffres en faisant la cuisine, en partageant ses feutres, on fait travailler leur mémoire avec des comptines, des jeux, leur concentration en leur donnant une ligne directive sur un atelier de la vie quotidienne ou un exercice. Et c'est sur ce dernier, que j'ai décidé de t'aider un peu, en te partageant ce dont je me sers à la maison, pour les plus grands lorsqu'ils en ont envie. 

Voici nos exercices du mois, deux sont portés sur le graphisme et le dernier est une activité manuelle et sensorielle. Tu peux bien entendu les imprimer en faisant un click droit. N'hésite pas à m'identifier dessus, je serais ravie de voir vos petits chef d’œuvres ! 

 

Joyeux anniversaire bébé P !

Par Le 10/12/2018

 

Il y a quelques jours nous avons fété les un an de bébé P ! Une grande étape chez les Babyz.

Bébé P est la plus petite du groupe, la petite dernière alors tout le monde a mis la main à la pâte pour aider à la préparation de cet anniversaire. Un bon gateau, une bougie, des ballons, de la musique, un joli cadeau que j'ai adoré confectionné juste pour elle (et que R a tenté de lui piquer plus d'une fois!) et ce fut une parfaite journée. 

Voici quelques images de cette première bougie soufflée (avec l'aide de grande C) chez Nounou :)

Anniversaire p 1

 

Anniversaire p 2

 

Anniversaire p 3

Un an de nous petite S

Par Le 16/11/2018

 

 

Cet article aurait dû être posté depuis déjà 2 mois mais je l'ai dis : je reviens en force à partir de maintenant. ;)

Nous allons ensemble faire un retour sur notre année passée ensemble ma jolie S.

Arrivée fin août l'année dernière, il t'a fallut de longs mois avant de quitter mes bras et de t'habituer à ton espace. Alors on a trouvé des compromis : le porte bébé et la balancelle ! Tes deux outils préférés. Avec eux on réussissait nos balades, tu arrivais à t'endormir sereinement et tu te sentais en confiance. Malgré tout tu as toujours été souriante, dès le départ, toujours partante pour jouer ou faire la fofolle. 

Sophia 1

Sophia 2

Puis est venu une période d'angoisse des bébés où il t'était impossible de les approcher. Que ce soit au parc, où tu ne descendais plus de la poussette, ou à la maison où il fallait garder une distance de sécurité entre toi et petite R. Heureusement ceci n'a pas duré très longtemps et toutes les deux êtes vite devenues de grandes copines :)

Sophia 3

On a aussi fêté ton premier anniversaire et tes premiers pas. De grands moments !

Sophia 4

Il y a eu tes premières sorties au Ram également, que tu as tout de suite adoré. Tu as toujours voulu participé à toutes les activités !

Sophia 5

En un an on peut dire qu'on a bien appris à se connaître toi et moi. Je sais désormais qu'après chaque vacances, il te faut deux à trois semaines de ré-adaptation pour te ressentir à l'aise avec les copines et le rythme. Et puis après, on ne t'arrête plus ^^ Je sais aussi que la moindre habitude est très importante pour toi, et que chaque changement (même un changement de draps mdr) doit être préparé et bien intégré. Je sais que tu es une petite fille très sensible mais à la fois extrêmement autonome et que tu as envie de tout faire seule le plus rapidement possible. D'ailleurs, je m'amuse à t'appeler mon assistante. Tu es très en demande "d'aider nounou" et tu adore t'occuper de petite R, petite P, ou de tes poupons comme une vraie maman. Ou comme une vraie nounou.

 

Sophia 7

Aujourd'hui tu parle comme une pipelette (je ne vais pas me plaindre car j'adore ça !) et ton vocabulaire et tes phrases s'enrichissent à vitesse grand V. 

Sophia 8

C'est parti pour une nouvelle année ensemble !!!! Gros bisous !

Fiches carnet de liaison

Par Le 16/08/2018

C'est bientôt la rentrée, l'heure des adaptations et du renouvellement du matériel, cahiers de liaison et compagnie. Et cette année, aux vues des différentes demandes que j'ai eu, j'ai décidé de vous partager mes fiches à moi, que j'utilise au quotidien (ou du moins je fais de mon mieux suivant le rythme de la journée).

Ces fiches me servent de support écrit EN PLUS des transmissions orales. Il est vrai que souvent, à l'heure des parents, soit tout le monde arrive en même temps et il n'est pas toujours facile de parler de chaque enfant avec discrétion, soit un des deux parents est absent et aimerait aussi se sentir impliqué. Alors le cahier est là pour ça. Les parents peuvent le regarder ensemble le soir, peuvent aussi écrire sur la nuit ou le week-end s'ils sont pressés le matin.

Il me sert aussi de pense-bête : souvent j'oublie de dire qu'il manque des couches etc. Alors que si je le note sur le cahier à la suite d'un change, le parent peut le voir le soir. Il est très utile pour les touts petits, afin de détailler les repas, les heures et les quantités, mais aussi pour les plus grands pour expliquer brièvement ce que nous avons fait dans la journée, s'il y a eu un accident ou pas etc. 

Ce sont des fiches que j'ai faite moi même à l'ordinateur ou à la main, elles sont personnalisées comme j'en ai besoin mais peut-être qu'elles pourront vous inspirer ou complètement vous satisfaire donc les voici : 

Fiche liaison bebes

Sur celles-ci, j'inscris la date dans le drapeau violet.

Fiches liaison n2

J'imprime, soit en couleur soit en noir et blanc et je découpe chaque page au milieu. Je colle ensuite les fiches sur les cahiers au fur et à mesure. Des cahiers tout simples, que je renouvelle. 

Voilà ! 

J'espère que vous en ferez bon usage et à bonne rentrée !!

Signature

Un an de nous petite R

Par Le 07/07/2018

 

Nouvelle rubrique à laquelle j'ai envie de me consacrer : les un an

Et il est temps de faire le bilan de cette année écoulée pour toi bébé R, arrivée au tout début du mois de juillet l'année dernière. 

Les copines ont appris à t'apprivoiser, à faire doucement et à conjuguer avec un nouveau rythme. D'ailleurs pour Z, tu n'est toujours pas R mais le bébé :) et pour S aussi désormais, arrivée un peu plus tard. 

Rose 1

Tu es arrivée si sereine que ton adaptation s'est faîte dans des conditions royales. Toujours le sourire aux lèvres et avec déjà la forte envie de se mouvoir du haut de tes quatre petits mois. Et en quelques jours, tu étais déjà sur le ventre. 

Rose 2

Et puis tu as vécu ton premier départ (dont tu ne rapelleras pas) avec M qui est entré à l'école. On a commencé la diversification, puis tu as découvert de nouveau copains : E,  M et S.

Tu as vite commencer à ramper, et c'est une position dans laquelle tu as été à l'aise très longtemps. Ta curiosité t'emmenait partout et plus rien ne pouvait t'arrêter. 

Rose 3

Puis tu t'es assise, tu es devenue une vraie petite chipie et tu nous auras beaucoup fait rigoler (et suer) ! :)

Rose 4

Enfin il y a eu ton premier anniversaire, et tes premiers pas qui n'auront pas tarder à se manifester. 

Rose 5

Aujourd'hui ton caractère s'est bien affirmé et le petit ange est devenu une vraie petite espiègle déterminée. C'est donc parti pour une nouvelle année ensemble, en espérant qu'elle ne passe pas aussi vite que la première ;)

Rose 6

 

Notre mois de Juin 2018

Par Le 07/07/2018

 

L'été est bien là, la chaleur aussi et un nouveau mois s'est écoulé. 

Ce mois-ci nous avons été au Jardin Public de Bordeaux pour fêter la "Fraich'attitude" avec dégustation de fruits et légumes, spectacles, plantation, maquillages ... C'était encore une fois très sympa et tout le monde s'est amusé. 

Fraich attitude

Nous avons intensifié nos piques-niques et nos sorties au parc avec des jeux d'eau pour nous rafraîchir un peu. 

Pique nique

Activites ram

Nous avons été sur les quais, ainsi qu'à la ferme pédagogique où nous avons passé de supers moments (à part R qui a eu une trouille monstre au premier chant de coq^^)!

Sur les quais

Ferme

Niveau organisation, j'ai commencé à habituer S à dormir sur une couchette de grand, chose qui a été un réel succès, d'ailleurs elle ne veut plus dormir dans un lit à barreaux chez Nounou. Je voulais m'y prendre tôt afin qu'elle ne soit pas perturbée par l'arrivée du bébé fin Août, qui prendra très certainement son ancienne chambre. Je suis ravie de son adaptation éclair, elle qui n'aime pourtant pas que l'on change ses habitudes :)

Activites a la maison

Et puis évidemment, il y a eu le départ de E ce mois-ci. E qui prend quelques semaines de vacances avant de rejoindre les bancs de l'école en Septembre. Bonne continuation à toi jolie poupée !

Eden

Le projet d'accueil

Par Le 29/06/2018

Baby 821625 960 720

Parce que j'ai longtemps pensé que ce n'était pas utile, puis pas su comment l'élaborer par la suite, je n'ai à ce jour jamais travaillé avec un projet d'accueil. Et puis de formations en formations, en discutant avec des collègues, j'ai été convaincu de son utilité. Et au fur et à mesure des années d'expériences, j'ai vite su ce que je voulais y mettre ou non. Alors aujourd'hui je t'en parle, et je t'explique tout !

 

Le projet d'accueil, qu'est-ce que c'est ? 

Le projet d'accueil (ou livret d'accueil) est un support très important sur lequel l'assistante maternelle se présente, et exprime sa façon de travailler. On y comprend sa personnalité ainsi que son mode de fonctionnement.

Le projet d'accueil, pour quoi faire ?

Il a pour but de mettre à plat toutes les situations que nous serons susceptibles de rencontrer durant l'accueil d'un enfant. Il permet de poser les choses, d'aborder tous les sujets. Parfois nous oublions certains points lors de l'entretien, quand d'autres nous passent au dessus car l'enfant n'est pas concerné pour l'instant. Et puis quand le jour arrive, si le parent-employeur et l'assistante maternelle ne sont plus sur la même longueur d'ondes, cela peut poser problème. Le projet d'accueil est un support papier et signé (en plus du contrat de travail et du livret personnel d'accueil) que le parent pourra garder sous la main tout au long de la période où leur enfant vous sera confié. 

Il peut être également utile à envoyer par mail à un parent avant de vous rencontrer, afin de ne pas perdre du temps. Si le parent aime vos méthodes de travail, il voudra vous rencontrer. Si cela ne colle pas du tout, rien ne sert d'ouvrir sa maison à un entretien. 

Le projet d'accueil, quoi y mettre ?

Lorsqu'on le commence, on a du mal à savoir quoi y mettre. Mais une fois qu'on pense à un sujet, les autres arrivent sur le champ.

Il doit d'abord vous présenter vous. Pensez aux futurs parents employeurs qui ne vous ont pas encore rencontré. Il doit présenter votre domicile, votre famille, votre parcours. Puis enfin, traiter toutes vos méthodes de travail. 

Exemple : sur le contrat, vous abordez le sujet des maladies. Il est inscrit que vous ne les prenez pas malades mais rien n'est souvent détaillé et il peut y avoir conflit par la suite quand la situation ne vous arrange pas ou inversement. Et bien sur votre projet d'accueil, vous établierez tout ce dont il est bon de parler : le cas d'une fièvre faible, de forte fièvre, d'une maladie contagieuse, lesquelles vous posent problèmes et pourquoi, comment agissez-vous si la fièvre arrivent, quand appelez-vous, devront-ils venir chercher l'enfant en cours de journée, quand appelez-vous les secours, quel médicament vous donneriez et sous quelles conditions etc. Les détails sont importants pour vos relations avec les parents et cela les rassure beaucoup de voir que vous êtes organisé(e) et que tous les sujets sont vraiment réfléchis. 

Evidement, un projet d'accueil doit évoluer au fil du temps. D'une part pour mettre à jour votre présentation, votre façon de travailler qui changera au fil du temps grace aux nombreuses remises en questions (je l'espère!) et formations. Mais aussi car il y aura toujours un thème auquel nous ne pensions pas et qui un jour, aura sa place après une situation concrète. D'ailleurs au fil du temps où j'ai élaborer le mien, chaque jour je me disais "ah oui et ça aussi ! Il faut que j'en parle !" et c'est comme ça que petit à petit, mon projet d'accueil a vu le jour. Cela a pris plusieurs mois. 

Le projet d'accueil, prend-il le dessus sur le contrat ?

Non, rien ne prend le dessus sur le contrat de travail. Il le complêtera parfaitement et valorisera votre travail. Le contrat est théorique, le projet d'accueil c'est votre pratique quotidienne, et c'est ça qui sera important pour l'enfant et le parent. 

Mon projet d'accueil

Je ne mettrai pas en détail mon projet d'accueil ici car il est propre à chacun et il y a autant de manières de travailler qu'il y a d'assistants maternels. Mais parce que je sais que cela peut être difficile de se lancer, je vous livre ici la trame du mien : 

1) Introduction 

2) Présentation ( moi en premier temps, puis ma famille, mes formations, mon parcours, mon rôle)

3) Présentation de mon logement ( mon logement, son environnement, l'aménagement des espaces, ceux qui sont accessibles aux enfants ou pas)

4) Comment je réponds à leurs besoins ( mes règles, l'autonomie, la communication, la socialisation, les besoins intellectuels, moteurs, affectifs, le sommeil etc)

5) Mes fonctionnements concrets (le change, la continence, les repas, les maladies, l’hygiène, les soins, les sorties, l’adaptation, l’accueil du matin et du soir, top assmat, le doudou et la tétine)

6) Une journée type

7) Les frais annexes au salaires ( explications des frais d'entretien et de repas)

8) Adresses utiles

 

Voilà, il s'agit d'une liste non exhaustive évidement mais si cela peut aider certains, j'en serais ravie :) 

Signature

Nos mois d'avril et mai 2018

Par Le 03/06/2018

 

De retour sur le blog, j'ai décidé de regrouper les mois d'avril et mai ensemble étant donné que la maison des Babyz a fermé ses portes durant trois semaines au mois d'Avril, celui ci est passé assez vite. 

Les journées se passent de plus en plus à l'extérieur grâce au temps qui nous le permet, petite S déteste d'ailleurs les jours où on ne peut pas sortir et me le fait savoir :)

Ces dernières semaines, R a fait ses premiers pas et s'est lancé dans une nouvelle aventure. E a fêté ses trois ans, M est devenu propre même à la sieste, S commence à parler de plus en plus et ne va pas tarder à rejoindre Z dans le club des pipelettes !

Que de grandes évolutions chez les loulous. 

On attaque désormais notre dernier trimestre avec M et Z, et notre dernier mois avec E qui rentreront à l'école très prochainement. On va en profiter au maximum !!

Bebe 1

Bebe 2

Bebe 3

Bebe 4

Bebe 5

Notre mois mars 2018

Par Le 02/04/2018

 

Au revoir le mois de Mars ! 

A la veille de mes vacances, voici en images notre mois de Mars toujours si animé et dense. Gros bisous mes Babyz , vous allez me manquer très fort !!!

1 5

2 5

3 5

4 3

5 4

Dans Peinture

Premiers pas avec la peinture

Par Le 09/03/2018

 

Quand commencer la peinture avec bébé ?

Il n'y a pas vraiment de moment, mais là on parle de "peinture", pas juste d'une empreinte de pieds pour la fête des mamans. 

Dans ce cas, le seul vrai bon moment c'est quand ils sont en demande. Souvent chez Nounou, ils commencent à voir les grands faire et on envie d'essayer. Certains en revanche n'en ont jamais envie et ce n'est pas grave, c'est une activité parmis tant d'autres !

Quelle peinture pour bébé ?

Il existe beaucoup de peinture pour bébé : la peinture à doigt (plus épaisse, plus texturisée), la peinture mousse, la peinture en palette à l'eau, la gouache. On peut aussi penser à la faire soi même (farine + sel + sucre + eau + colorant alimentaire), ou carrément oser les faire peindre avec de la terre, de la purée de carottes, un yaourt au chocolat etc. (au risque de ne plus être crédible après lorsqu'ils voudront repeindre le mur pendant le repas ^^). 

Mais qu'est-ce qu'on a fait en Février chez les Babyz ?

Par Le 06/03/2018

 

Wouhou, je suis à peu près à jour je mérite quelques fleurs non ? 

Bon le mois de Février n'était pas le plus long de l'année, mais pas le plus court non plus ( avril, see you soon !) et entre mardi gras, les vacances des uns et des autres,le froid les fêtes et anniversaires, il était aussi chargé que joyeux. 

Mais quoi de mieux que quelques photos pour illustrer ce joli mois ? 

1 4

2 4

3 44 2

5 3

Merci à tous les parents de mes "anciens" Babyz j'ai été si contente de les retrouver, on a passé une superbe après-midi et j'espère vite vous revoir !!!

Notre tableau d'hiver

Par Le 19/02/2018

 

 

Ce mois-ci on a réalisé avec les plus grands, un tableau sur l'hiver. Cela consiste à énumérer le vocabulaire de la saison, à l'imager et à le mettre en pratique avec leur créativité. 

On a pris des feuilles Canson de couleurs bleues pour le froid, puis on a utilisé des peintures froides également. Ils se sont aidés de pinceaux, de tampons et aussi de pailles pour souffler la matière.

Sam 6215

 

Sam 6216

 

Sam 6217

 

Sam 6219

 

Sam 6220

Après ça ils ont choisi de représenter la neige avec des paillettes et ont décoré leur oeuvre (une fois sèche) avec des autocollants sur le thème de la saison également. Chacun a choisi ce qu'il voulait y mettre et où. 

Ca a donné de très jolies peintures !

 

Sam 6248

 

Sam 6249

 

Sam 6251

 

Sam 6252

Notre mois de Janvier 2018

Par Le 16/02/2018

 

Non je ne suis absolument pas en retard sur le blog ... pas du tout ^^ 

J'ai une liste collée sur le frigo d'articles à réaliser c'est dingue comme le temps nous file entre les doigts quand on s'occupe de 4 ou 5 enfants (ah bon ?)

Quoiqu'il en soit, notre mois de janvier est là ! ENFIN ! Avec ses lots de petites photos, ses grands évènements, ses anecdotes en images et nos activités.

Alors, qu'est-ce qu'on a fait ce mois-ci ???  

Janvier 1

Janvier 2

Janvier 3

Janvier 4

Assmat : le premier entretien avec les parents

Par Le 13/01/2018

 

Aujourd'hui je vais aborder un nouveau thème et ne pas parler de mes chers et tendres Babyz. Aujourd'hui on va parler de ce qu'il y a en amont, la base de tout : l'entretien avec les parents !

Une source de stress pour celles qui débutent.

Et là, je me sens déjà une vieille de service en écrivant ce titre ... Non mais il est où le temps où je me nouais l'estomac rien qu'à l'idée de recevoir de futurs parents employeurs à la maison ? Bien loin apparemment, et heureusement aussi. 

J'ai reçu un message d'une future collègue sur Instagram, qui se pose quelques questions avant ce fameux jour et j'ai réalisé que je n'en n'avais jamais parlé ici. Alors ce sera l'occasion. 

Je me rappelle très bien de mon premier entretien. Et si on m'avait donné quelques clés à ce moment là, je n'aurais pas fait les mêmes choix. Et c'est vrai qu'en formation, on nous laisse un peu seule face à cela. On doit déjà être grande, forte, barricadée et prête à tout. Mais ça ne marche pas toujours comme ça. Des fois, et ça a été mon cas au début, on se sent si jeune, si débutante, que nous ne laissons montrer que cela de nous. Ca n'envoie pas une bonne image et ça peut aussi parfois, en fonction de qui vous aurez en face de vous, instaurer immédiatement de futures dérives. Mais rassurez-vous, cela reste très rare, et on a bien souvent de grandes perles en face de nous pour nous mettre à l'aise aussi !

Le naturel.

Le conseil que je donne à chacune, c'est de rester naturelle. Tout simplement. Les parents vous choisirons pour vous, ce que vous êtes, ce que vous dégagez. Ils vous verrons ensuite chaque jours de votre vie quasiment, alors rien ne sert d'en faire trop. Pour la maison c'est pareil, n'oubliez pas de préciser aux parents si vous les recevez en dehors de l'accueil (ce que je conseille aussi, le travail c'est le travail), que l'espace ne sera pas toujours si bien rangé en temps normal (et temps mieux d'ailleurs !).

Le premier contact. 

En général, le premier contact se fait par téléphone. Et CE premier contact, doit déjà les orienter et vous orienter. 

C'est bête, mais si vous avez une maman ou un papa au bout du fil, qui cherche un mode de garde pour ce qu'il a de plus cher au monde, il vous jugera d'abord sur votre voix, votre ton, votre manière de parler. Alors attention à celles qui pensent décrocher à leur mari qui a encore oublié ses clés " $!%# quoi encore ?" ^^.

Ne fermez pas les portes trop vite également : ce n'est pas parce qu'une maman recherche un mi-temps, qu'elle ne voudra pas un temps plein d'ici quelques mois. Restez à l'écoute de chacun, d'autant plus que de plus en plus de parents sont dans cette demande et que vous pouvez facilement compléter un contrat par un autre mi-temps. Nombreux sont les parents ne trouvant pas de mode de garde car les assmats refusent catégoriquement les mi-temps. Et c'est bien dommage. 

Pareil pour vous, n'acceptez pas de rencontrer n'importe qui. Si vous saviez les appels que je reçois parfois ^^ A coups de tutoiement direct, de "c'est vous qui gardez les gosses là?", ou d'un simple ton un peu méprisant ... NEXT !!!! Désolée je suis complète ! Attention aussi à ceux qui vous demande vos tarifs avant même de savoir votre prénom, votre âge où si vous êtes vraiment agréée. Il y en a ... et franchement, je sais que c'est un budget pour beaucoup mais pour une différence de quelques centimes par jour entre vous et la voisine, je pense que le travail fourni et la qualité de l'accueil doit être un critère bien plus important. 

Que demander au téléphone ? 

- Le prénom et l'âge de l'enfant s'il est né. 

- La date approximative du début de l'accueil souhaitée. 

- S'ils les connaissent, les horaires approximatives. Cela évitera les déplacements, s'ils ont besoin de vous le samedi et que vous ne travaillez pas le week-end par exemple. 

- Si l'enfant a déjà été accueilli chez une assmat, ou en crèche ? S'ils ont eu une mauvaise expérience par le passé, rassurez les, ils en ont sûrement grandement besoin.

- Convenez d'un éventuel rendez-vous pour un entretien. 

Le feeling.

Tout partira de là. 

Vous le ressentirez de toute façon. 

Vous devez sentir que vous pourrez travailler main dans la main, que le climat sera agréable et qu'ils vous feront confiance. Vous devez être d'accord sur la manière dont vous aborderez les choses (séparation, activités, sorties, propreté etc.) dès le départ. Et là, il vaut mieux un bon livret d'accueil. Mais ça, je ferais un autre article dessus car je suis encore en train de peaufiner le mien pour mes futurs accueils. 

Pour moi l'accueil d'un enfant doit se faire en équipe : entre vous, les parents et l'enfant. Il faut que vous soyez sur la même longueur d'ondes pour que l'enfant se sente bien chez vous. Cela s'appelle : la relation triangulaire. Ne l'oubliez jamais.

L'entretien.

Il est préférable que celui ci se fasse en dehors de vos heures d'accueil. Vous aurez ainsi l'esprit à 100% disponible pour les parents. Et à 100% pour vos loulous la journée.

A demander : 

- Connaissent-ils le métier d'assistante maternelle ? (certains connaissent, d'autres ont des aprioris, des interrogations. C'est le moment d'expliquer votre métier, votre formation, les contrôles, les aides professionnelles : les puéricultrices...)

- Ont-ils déjà été au relais ? Cela peut les aider à se sentir moins seuls dans leur nouveau rôle d'employeur de savoir que le relais peut servir d'intermédiaire (contrats, explications etc...)

- Pourquoi ont-ils choisi ce mode de garde ? Il est important de savoir si c'est leur choix, si c'est un second choix (parce qu'ils n'ont pas eu de place en crèche) ou s'ils attendent une réponse de la crèche et préparent leurs arrières. Il vaut mieux être honnête dès le départ, vous pouvez aussi accepter de les dépanner le temps qu'ils aient leur réponse (ou pas). 

- Qu'attendent-ils de vous ? J'aime bien cette question. Pour moi, elle détermine tout de suite si je me sens de travailler avec ces parents ou non. 

Présentez-vous : 

- Expliquez votre métier, votre parcours (vous allez rentrer dans leur vie, ils peuvent vous connaître un peu), parlez du contrôle de la PMI, votre type d'agrément, vos dérogations, vos formations dans ce domaine, la possibilité de faire des formations continues, votre ancienneté etc.

- Présentez votre famille : qui compose votre foyer, qui sera amené à rencontrer leur enfant.

- Présentez les enfants que vous accueillez et ceux qui seront toujours présents lors de l'accueil éventuel (leurs âges, le type d'accueil : périscolaire, temps plein ...)

- Parlez de votre organisation : des repas, de l'alimentation, du rythme de sommeil, des lieux de sommeil, des activités, des sorties, des jeux proposés, des trajets scolaires, de la voiture, de la propreté si l'enfant y est bientôt ... expliquez une journée type.

- Pour les sorties, précisez ce que vous proposez. Il est important pour les parents de connaître les endroits où leur enfant sera amené à être sans eux.

- Si vous prévoyez d'être ouverte à l'accueil d'un enfant porteur de handicap, indiquez le maintenant aussi. Les parents sauront, et y seront préparés si l'éventualité se fait. 

Si le feeling est là : 

Et que vous sentez que cela va se faire, vous pouvez aussi aborder d'autres points plus poussés. Souvent c'est eux qui vous le demande.

- La composition du sac à fournir.

- Le sujet des médicaments, des maladies, des certificats en cas d'absence ...

- Votre organisation en terme de période d'adaptation.

- Le respect des heures d'arrivées et de départ, les heures complémentaires, les heures supplémentaires, la mensualisation...

- Votre tarif horaire, vos majorations, les indemnités d'entretien, de repas.

- Le respect d'être rémunérée dans les temps.

- Les vacances.

La visite.

Si vous sentez le feeling et seulement si, faîtes visiter votre logement. En effet, on a souvent tendance à vouloir le faire en premier, mais préservez aussi votre vie privée. Il y aura des parents avec qui vous ne travaillerez jamais alors ne montrez pas votre chez vous de fond en comble à toute la ville. 

Les pièces à faire visiter : 

Toutes les pièces dont l'enfant aura accès ! Cela comporte la salle de jeux (ou l'espace de jeux dédié à votre travail), la ou les chambres, les toilettes, la salle de bain s'ils seront amenés à s'y laver les mains, à y être nettoyer ou changer, la pièce à vivre, le lieux des repas ... 

Pour finir.

- Est-ce qu'ils ont des questions ? 

- Déterminez un délais de réflexion pour eux comme pour vous afin de rester ouverte à d'autres entretiens ou pas. 

 

Conclusion.

Soufflez un bon coup et restez vous même. Tout va bien se passer. Avec le temps, vous en prendrez l'habitude.

Si vous stressez encore, si vous avez eu besoin de cet article, c'est sûrement parce que vous débutez.

Vous sortez donc de formation, vous êtes fraichement professionnelle et pleine de bonnes intentions. Alors montrez le, prenez un carnet, un stylo, proposez leur un café, et voyez si vous pourrez travailler ensemble ou non. 

Bon courage !!!!

Activité plus de deux ans sur le thème de la galette

Par Le 13/01/2018

 

Vous savez maintenant que j'aime bien respecter des thèmes tout au long de l'année pour nos activités. Et je sais que quelque fois, on est à court d'idée, on a moins envie ... Mais quand on n'a pas trop le choix de rester à la maison certains jours avec ce temps, et qu'on a plusieurs marmailles de deux ans et plus, ça demande d'avoir pas mal d'idées sous le coude. Alors si celle ci vous plait, n'hésitez pas, il n'y a rien de plus simple : 

Activite galette des rois

Les gommettes.

Ces simples petites pastilles de couleurs autocollantes ont le pouvoir de rendre beaucoup d'enfants heureux. Pourquoi ? Parce qu'à elles seules, elles contribuent à pas mal de facteurs de leur éveil, et donc de leur épanouissement personnel dans le cadre d'une activité manuelle : leur concentration, leur motricité fine, leur créativité, leur autonomie et leur langage. On cite les formes, les couleurs, on rappelle les consignes de l'exercice aussi ici, ce qui développe également leur sociabilité et leur écoute. Un outil idéal pour nos deux ans et plus, avant leur départ à l'école dans quelques mois. 

L'exercice.

Ici, le but est de décorer cette jolie galette avec ses beaux fruits confits. Il faut donc se concentrer sur la galette, et essayer de ne pas décorer la partie blanche de la feuille. Pas facile pour certains petits bouts, mais ils ont aussi le droit de se décorer le visage avec allez !

Il vous faut : 

- Une feuille blanche A4

- Une feuille de couleur jaune ou orange dans laquelle on découpe la galette.

- De la colle

- Des gommettes vertes, rouges et oranges.

- Et c'est tout !

Activite manuelle galette janvier

Pour mes autres idées d'activités sur ce thème c'est ici : clique et clique